“On va à la chasse à l’ours, à l’ours”

Tous les jours, promenade en forêt malgré les ondées et les lambeaux de brouillard qui s’obstinent à couvrir le fleuve Saint Laurent et le sommet du Mont Saint Anne. Nous n’avons guère eu le temps de nous entraîner dans le bois de Vincennes avant notre départ et les dernières marches remontent donc à l’année dernière, en Corse évidemment.

Marthe, à chaque début de balade, réclame de voir un ours puis elle marche ou plus souvent court vaillamment… elle ferait la fierté de sa marraine. Antonia est aussi une bonne marcheuse, surtout lorsqu’elle sait qu’aucune paire de bras n’est libre pour la porter ! Donatella et Ariane, fières de leur équipement (lampe de poche, sifflet, couteau suisse aux multiples fonctions) taillent des bâtons pour leurs sœurs, ramassent des écorces et des feuilles, tapent des pieds pour que les vibrations fassent fuir les serpents. Marie, pour donner du cœur à l’ouvrage à la troupe, entonne la chanson fétiche des grimpettes à Asco : « On va à la chasse à l’ours…. », enseignée par Sybille au cours de ses 5 années de baby-sitting.

Sybille, nous sommes coincés au refrain, pourrais-tu nous donner la suite des paroles STP ?

Nous emmenons parfois nos Momos pour qu’ils découvrent la nature québécoise, sa flore et sa faune. Sans aller bien loin et après avoir échappé aux VTT de la course nationale Velirium, nous découvrons des cascades, des rivières magnifiques où le courant est rapide. Nous rapportons des écorces de bouleaux pour faire du parchemin, nous cherchons les « yeux des arbres » pour que la galerie photos de Kinomé prenne de l’ampleur, nous cueillons des champignons que nous dégustons le soir venu et nous faisons bien peur à une pauvre grenouille en la faisant passer de main en main.

Aujourd’hui, la chance nous a souri : Marie a trouvé un trèfle à 4 feuilles dans un sous-bois. Rencontre moins inquiétante et sauvage que celle que nous avons faite il y a trois jours : un OURSON noir. Marthe l’a demandé, elle l’a obtenu. Imaginez la scène : pause barre chocolatée au bord de la rivière Sainte-Anne, à 40mn de marche de l’église de Saint Férréol les Neiges. Le courant est rapide, l’eau s’agite en gros tourbillons et je ne suis pas à l’aise : deux adultes (Françoise et moi) pour cinq enfants avec une remonté qui s’annonce difficile. En amont, j’aperçois une trouée vive dans la forêt due à des éboulis. Marthe, elle, est à son aise et annonce d’un ton net : un ours. Autant vous dire que personne ne prête attention à son commentaire. Et pourtant, quelques minutes plus tard, j’aperçois un ourson, de l’autre côté de la rive, 50 à 60m en amont. Tout le monde écarquille les yeux pour mieux le voir, Ariane essaie de régler ses jumelles, quelques instants plus tard, il disparaît dans les fourrés.

Et qu’avons-nous fait ? plié bagage bien vite et monté la côte sans faiblir car nos amis québécois nous avaient raconté la veille et le matin même des histoires d’ours tueurs d’hommes, en nous rassurant car nous n’avions aucune chance d’en voir.

Et voilà comment Marthe a fait mentir les locaux, comment Nicolas a regretté d’être parti « chasser » les castors au lac Saint Jean et comment j’ai gagné un superbe tee-shirt représentant une ourse avec deux petits. Et voilà pourquoi Donatella ne quitte plus son sifflet.

22/07/2008

10 Réponses pour ““On va à la chasse à l’ours, à l’ours””

  1. Redigé par Berthélémy:

    Quelle superbe aventure ! nous sommes de tout coeur avec vous et ravis de découvrir le sourire sur le visage des
    des madam.

  2. Redigé par Bilou:

    Alors le refrain:

    “Et on peut pas passer par c’coté; et on peut pas passer par c’coté, et on peut peut pas passer par au dessus, et on peut pas passer par en dessous…ben qu’est-ce qu’on fait alors??? ” “Ben on grimpe!” etc.

    Voilà! je suis très fière de Marthoune de son pied agile et de son oeil de Lynx pour avoir vu un ours!!
    Au fait, bonne fête Marthe!

    Je vous embrasse tous très fort…
    Je pense à vous!

  3. Redigé par piou et manou:

    Bravo , nous sommes très fiers de toute l’équipée.
    Marthounette, ton Piou et ta Manou te souhaitent une bonne fête

  4. Redigé par Paul et Denise:

    Il est 6h. (du soir) les parisiens sont réveillés. Le matin ils dorment et dans la journée ils fonctionnent au ralenti car trop chaud (31° à l’ombre. Bonne fète Marthe! (excusez la faute d’orthographe mais je n’arrive pas à placer l’accent circonflex) Tous nos encouragements aux aventuriers de l’arche qu’ils retrouveront certainement au cours de leur périple. Grace au blog nous les suivons avec grand intérét - idem ci-dessus - dans leurs pérégrinations.

  5. Redigé par Paul et Denise:

    Complément : Bonne chasse en espérant que les grizzlis sont restés dans les Rocheuses. Grosses bises à toute la famille. Le papi et la mamie de Lisa

  6. Redigé par jacqueline:

    Que d’aventures les globes trotters
    on vous embrasse bien fort, on vous aime,
    et bonne fête Marthe
    Tata, Sara et Jacqueline

  7. Redigé par Martin et Nicolas:

    Martin: Bonjour Marraine; est-ce que tu vois des cerfs, mon animal préféré?
    Je suis monté à pied dans la Tour Eiffel (commentaire de Maman: ça ne vaut pas la statue de la liberté mais cela a tout de même suscité beaucoup d’enthousiasme…)
    Nicolas: est-ce que vous avez-vu des baleines?

  8. Redigé par Famille Berthélémy:

    Quelle belle aventure, merci pour toutes ces nouvelles ; nous sommes de tout coeur avec vous et ravis de découvrir
    le sourire sur le visage des madam.

  9. Redigé par claudine:

    Merci de nous faire partager un tel périple ,soyez prudent quand même et bon courgage à vous tous et en particulier aux kikis

  10. Redigé par Serge Bonnafont:

    Bonjour,

    Ce petit message pour vous informer que ” la chasse à l’ours ” est aussi un CD musical et un spectacle de Serge Bonnafont que vous pouvez retrouver sur http://www.myspace.com/sergebonnafont

    Cordialement vôtre…

    serge.bonnafont@gmail.com
    02 99 53 29 66

Laisser un commentaire