Archive pour le juillet 21st, 2009

Zébus de tous côtés

Mardi, juillet 21st, 2009

Attention, zébus à droite, zébus à gauche : des zébus, nous en avons croisés par centaines sur la route du Nord, avec leurs grandes cornes et leur bosse de graisse qui ballotte.
Au matin, les troupeaux partent brouter, dirigés et gardés par des bergers et tout au long de la journée, ils déambulent le long des routes. Dès la nuit tombée, il faut être très vigilant car les zébus traversent la chaussée sans crier gare et les paysans les plus riches rentrent des champs avec leur charrette qui ne comporte ni éclairage ni rétroviseur. Il parait que les zébus sont la principale cause d’accident sur les routes malgaches. Maman a même du faire bouger un zébu qui nous bloquait le passage.
Il y en avait tellement, de ces bovins, que les exercices d’anglais de Papa étaient toujours sur eux : « In the morning, zebus go to the fields. Repeat, please…. ».
La première fois que l’on mange du zébu, on trouve ça un peu bizarre puis on s’y fait et on trouve même le filet délicieux. A moins de deux euros le steack-frites, pas la peine de s’en priver. Et le meilleur de tout, ce sont les brochettes avec un morceau de bosse au milieu. C’est ce que les Malgaches préfèrent, le gras et c’est donc ce qui coûte le plus cher.
En bref, les zébus remplacent en même temps les voitures, les vaches de Normandie et le livret d’épargne car les propriétaires mettent tout leur argent dans leur troupeau. MARIE