Des enfants français : quelle aubaine !

On aime bien, on aime beaucoup, on est toujours très contents de retrouver des enfants français pour jouer à l’autre bout du monde, surtout quand la Maman (Stéphanie en l’occurence à la poêle) fait des crêpes comme une Bretonne. Alors, tant qu’à aimer, nous avons abandonné quatre de nos filles pendant que nous accompagnions Arnaud à une réunion “Diocèse vert”. Constat : nos enfants peuvent survivre quelques heures sans nous sans paraître trop malheureux.

31/07/2009

Laisser un commentaire