Archive la catégorie ‘Uncategorized’

“Sept coeurs en marche” : du blog au livre

Mercredi, décembre 7th, 2011

Ce fût long, très long, un peu fastidieux même pour les relectures (merci Vanina) mais notre livre “Sept coeurs en marche” est sorti des presses le 1er décembre et j’en suis très fière.

Co-écrit avec Ariane, comprenant de nombreux articles de Nicolas, des pépites de Donatella, des illustrations de Marie et Antonia -sans oublier le cousin Jérémie- et une photo de couverture avec Marthe. Un projet à 7, pour résumer un voyage à 7… et un témoignage sur tous les volontaires et hommes de bonne volonté que nous avons eu la chance de rencontrer de l’Inde à Madagascar.

Bonne lecture.

Interruption momentanee

Vendredi, mai 22nd, 2009

Notre ordinateur est en rade, nous ne pouvons donc plus trier et reduire les photos ni ecrire de textes et les connexions internet au Laos laissent a desirer. Petite pause blog , pour qques jours seulement nous l esperons. Et pause CNED pour Marie par la meme occasion

Hue, ville imperiale

Jeudi, mai 14th, 2009

A Hué, nous avons rencontré des volontaires mais aussi profité, en cyclo-pousse, de la vieille ville, ancienne capitale des empereurs vietnamiens. En allant voir la maison natale de Ho-Chi-Minh, l’un de nous s’est meme converti au port du petit foulard rouge….

Quand la famille s’agrandit ….

Dimanche, février 15th, 2009

Il suffit d’un trajet en bus pour que la famille s’agrandisse : au bout d’une heure, nous passons à 6 enfants, au bout de deux heures, nous atteignons le chiffre magique de sept et au bout de trois heures…. nous descendons. Tant pis, Marie n’aura pas eu le temps d’adopter le grand frère de cinq ans, bien trop effrayé pour oser s’aventurer sur ses genoux malgré la fatigue du voyage. Tandis que les hommes essayent de s’asseoir sur une banquette, les femmes restent debout, se tenant d’un bras pour éviter de tomber tant les bosses et nids de poules sont nombreux, portant de l’autre un bébé. Les enfants en âge de se tenir debout s’accrochent tant bien que mal pour garder l’équilibre. Si nous avons un genou de libre, nous proposons donc d’alléger les mamans de leur progéniture. Après ce beau mouvement, petite inquiétude : ma sixième fille (on ne change pas si facilement de sexe) âgée de 12 ou 18 mois, ne semble pas porter de couche : au bout d’un moment, je la confie donc à Donatella ! La relation parents-enfants est étonnante. La femme à qui j’ai pris l’enfant alors qu’il dormait n’a montré aucun sentiment : ni inquiétude, ni soulagement, ni remerciement. Quand le bébé s’est réveillé, lui non plus n’a rien exprimé : il a regardé successivement sa maman et moi. Ni la femme, ni l’enfant n’ont fait un geste, n’ont dit un mot. Au bout d’une heure, la petite a légèrement couiné et sa mère l’a de nouveau coincée sur sa hanche. Rien de plus, comme si de rien n’était. Même expérience pour Nicolas avec son petit garçon. Bizarre pour nous qui parlons à nos enfants avant même qu’ils soient nés.

Le trou de la dent vu de près !

Mardi, octobre 7th, 2008